Prix de littérature de l’Union européenne

Creative EuropeEuropean and International Booksellers FederationEuropean Writers' CouncilFederation of European Publishers

Auteurs primés

Claudiu M. Florian, Roumanie

A propos de l'auteur:

Claudiu M. Florian est né en 1969, à Rupea, dans le Județ de Braşov. En 1994, il est diplômé en lettres allemandes à l’université de Bucarest, et en 1996, il obtient un master avec pour thèse l’étude interdisciplinaire de l’humanisme dans la langue allemande. Il continue ensuite sur sa lancée en obtenant un autre master en Histoire Contemporaine à l’université de Bielefeld, en Allemagne. À partir de 2002, il travaille comme employé au Ministère des Affaires Etrangères, puis, entre 2004 et 2009, il devient attaché culturel et de presse pour l’ambassade de Roumanie à Berlin. Depuis 2010, il occupe un poste haut placé à l’ambassade de Roumanie à Berne, en Suisse.

Editeur:

Cartea Românească
Cal. Victoriei, 133
010071 Bucharest
Romania
Tel.: +40 (0)21 319 65 99
www.cartearomaneasca.ro

Agent / Directeur des droits:

Romana Radulescu
romana-anca.radulescu@polirom.ro
tél: 0724.367.221

Livre primé:

Synopsis:

Nous sommes en 1973, quelque part dans les environs de Braşov, en Roumanie, et nous découvrons la vie d’une famille composée de personnes venant d’Allemagne, ou des régions d’Olteniţa, de Transylvanie, et de Bucarest. Peu de temps après la première Guerre mondiale, leurs arrières grands-parents sont partis tenter leur chance aux Etats-Unis. Aujourd’hui, leurs descendants doivent émigrer vers la RFA, une Allemagne devenue terre promise pour les habitants de la Roumanie communiste.

Si le décor est planté au cœur de ce melting-pot ethnique, c’est en réalité un jeune garçon qui est sous le feu des projecteurs. Le monologue de ce jeune garçon, entrecoupé de nombreux dialogues entre les adultes, marquera leurs destinées, leurs apparences, leurs croyances et leurs attitudes, le tout en faisant montre d’une compréhension profonde, couchée sur le papier de façon admirable. Ce roman capture, filtre, analyse et identifie nos relations, au nom de la fascination exercée par la langue choisie pour établir une « compréhension commune ».

Allant et venant au fil des histoires de ce garçon, on dénombre : ses grands-parents paternels et maternels – venant d’Allemagne, de Olteniţa et de Valachie –, d’autres membres de sa famille venant également d’Allemagne, ses parents, divisés entre Bucarest et Iasi, ses oncles, ses tantes, ses voisins, des personnages de tous les âges, de toutes les professions et de toutes les croyances, une tour allemande, le clergé hongrois, les habitants de Drăgășani, le sentiment d’hypnose causé par les griottiers du verger, les programmes de la Radio Free Europe, Willy Brandt et Nicolae Ceausescu… Au travers de ces personnages et de la mosaïque formée par leurs destins, l’auteur nous fait découvrir l’Histoire et le monde qui nous entoure.

Autres travaux:

Zweieinhalb Störche

 Roman einer Kindheit in Siebenbürgen. Berlin: Transit, 2008.