Prix de littérature de l’Union européenne

Creative EuropeEuropean and International Booksellers FederationEuropean Writers' CouncilFederation of European Publishers

News

6 janvier 2010

EUPL en 2010

La Fédération européenne des libraires (EBF), la Fédération des associations européennes d’écrivains (FAEE) et la Fédération des éditeurs européens (FEE) ont le plaisir de communiquer le renouvellement de leur désignation par DG éducation et culture de la Commission européenne concernant l’organisation du Prix de littérature de l’Union européenne (EUPL). Le Prix sera décerné en novembre 2010 à 11 auteurs émergents provenant des 11 pays sélectionnés parmi les 34 participants au programme Culture.

Les pays sélectionnés pour 2010 sont l'Allemagne, la Belgique, Chypre, le Danemark, l'Estonie, la Finlande, l’ancienne République yougoslave de Macédoine, le Luxembourg, la Roumanie et la Slovénie.

La première étape est la mise en place de jurys nationaux dans chacun des pays sélectionnés. Les jurys commenceront leur travail de sélection dès le mois de janvier 2010 et feront part de leur décision finale au consortium fin juin 2010.

Le Prix de littérature de l’Union européenne vise à mettre en valeur la créativité et la richesse de la littérature contemporaine européenne, promouvoir sa diffusion en Europe et stimuler l’intérêt des citoyens pour des œuvres littéraires en provenance d’autres pays européens.

En 2009, 12 prix ont été décernés à des auteurs émergents des pays sélectionnés, lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à Bruxelles et qui a célébré la diversité de la littérature européenne en présence du Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, de l'écrivain suédois Henning Mankell (Ambassadeur du Prix en 2009), de la Ministre suédoise de la Culture Mme Lena Adelsohn Liljeroth, ainsi que de Mme Doris Pack, Membre du Parlement européen et Présidente du comité culture. En 2011 seront récompensés des auteurs des 12 pays restant parmi les désormais 35 participants.

Maroš Šefčovič, le Commissaire européen pour l’éducation, la formation, la culture et la jeunesse a déclaré : « En matière de culture, l’UE est une superpuissance. Notre riche diversité culturelle est un formidable atout et nous devons maximiser nos efforts visant à l’utiliser, pour stimuler la créativité, l’innovation et la croissance économique. Le Prix européen de l’Union européenne est un exemple de ce que nous pouvons accomplir dans ce domaine, puisqu’il aide à promouvoir les talents émergents de la littérature européenne et à mettre en vedette la culture européenne ».

Le président d’EBF, John McNamee, a affirmé qu’« EBF est ravi d'être partenaire de cette initiative importante qui permet à de talentueux auteurs de bénéficier d’une attention méritée de la part de lecteurs européens au‑delà de leurs frontières linguistiques ».

La présidente de la FAEE, Pirjo Hiidenmaa ajoute : « La première édition a prouvé que le Prix a le pouvoir de faire connaître la richesse de la littérature contemporaine européenne et ouvre les portes de l’Europe aux talents émergents ».

Le président de la FEE, Federico Motta, a souligné « le rôle central de la littérature dans notre patrimoine culturel européen », en ajoutant que les trois partenaires « sauront tirer profit de l'expérience de l'année passée pour faire en sorte que le Prix et ses lauréats recevront davantage de visibilité ».

Outre l'organisation des jurys, le consortium aura pour tâche de coordonner l’initiative et d’organiser la cérémonie de remise des prix.

Le prix est cofinancé au titre du programme Culture de l'Union européenne, qui soutient des projets de coopération culturelle transnationale réunissant des intervenants d'au moins trois pays différents participant au programme. Il contribue aussi à financer la traduction d'œuvres littéraires et est ouvert à tous les secteurs culturels à l'exception de celui de l'audiovisuel, qui bénéficie d'un programme distinct.