Prix de littérature de l’Union européenne

Creative EuropeEuropean and International Booksellers FederationEuropean Writers' CouncilFederation of European Publishers

News

18 novembre 2010

Prix de littérature de l’Union européenne : les lauréats de 2010 à l'honneur

Onze auteurs ont reçu le Prix de littérature de l'Union européenne (EUPL) pour l’année 2010 au cours d’une cérémonie de gala qui s'est déroulée au KVS (Koninklijke Vlaamse Schouwburg) à Bruxelles. Le Prix met en lumière de nouveaux auteurs émergents, et chacun des onze lauréats a été sélectionné par un jury de son pays. Les pays ayant participé cette année étaient l’Allemagne, l’ancienne République yougoslave de Macédoine, la Belgique, Chypre, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, le Luxembourg, la Roumanie et la Slovénie.

Chacun des gagnants a exprimé dans une déclaration (voir ci-dessous) ce que représentait ce Prix.

Les prix ont été remis par Mme Androulla Vassiliou, commissaire à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, Mme Doris Pack, présidente de la commission de l’éducation et de la culture du Parlement européen et Mme Fadila Laanan, ministre de la culture de la Communauté française de Belgique, représentant la présidence du Conseil de l’Union européenne.

Le Prix de littérature de l'Union européenne a pour but d'accroître la notoriété des auteurs primés en dehors de leur pays d'origine. Avec un montant de 5 000 euros par lauréat, il assure à leur livre un accès prioritaire au programme de financement de traductions littéraires de l’Union européenne. Ainsi, sept des douze lauréats de 2009 ont déjà vu leur ouvrage traduit. Les lauréats bénéficient également d’autres activités de promotion, notamment à l’occasion de la Foire du livre de Francfort.

Les lauréats de l'année 2010 sont :

Moteur important de créativité, de croissance et d’emploi dans l’Union européenne, le secteur européen du livre génère un chiffre d’affaires annuel de quarante milliards d’euros.

Sur une période de trois ans, le Prix de littérature de l'Union européenne aura été décerné à des auteurs de trente-cinq pays. En 2009, les lauréats provenaient d’Autriche, de Croatie, de France, de Hongrie, d’Irlande, d’Italie, de Lituanie, de Norvège, de Pologne, du Portugal, de Slovaquie et de Suède. L’an prochain ce sera au tour de Bulgarie, République tchèque, Grèce, Islande, Lettonie, Liechtenstein, Malte, Serbie, Pays-Bas, Turquie et Royaume-Uni.

Le Prix est organisé conjointement par la Commission européenne et les fédérations européennes des associations d’écrivains, des éditeurs et des libraires. Il est cofinancé par le programme « Culture » de l’Union européenne, qui apporte également son soutien à la traduction d’œuvres littéraires. Depuis 2007, 8,5 millions d’euros ont ainsi été débloqués pour la traduction de 1 500 livres.

L’importance du Prix pour les lauréats